C’est perdu dans un bon millier de pages. Dans une proposition de directive sur les marchés publics, la Commission européenne glisse un court passage, une «annexe 16», qui aurait pu passer inaperçue.

Dans ces lignes, donc, la Commission stipule que «la sécurité sociale obligatoire devrait faire annuellement l’objet d’un avis de marché au terme duquel les pouvoirs publics choisiraient le meilleur des candidats».

Marc Tarabella est en charge du dossier pour le Parlement européen. L’eurodéputé PS bondit. Il se demande à quel jeu joue la Commission, avec cette annexe «hautement toxique».

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF2...