Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/09/2008

DIDIER REYNDERS CIBLE LA WALLONIE

Didier Reynders souhaite être en ordre de bataille pour les élections

Didier Reynders souhaite être en ordre de bataille pour les élections
Deux responsables à la crise : les sociaux-chrétiens et la Wallonie

Le président du MR cible deux responsables à la crise qui s'éternise: les sociaux-chrétiens et la Wallonie. "La famille sociale-chrétienne bloque le pays depuis un an à cause du débat communautaire", a-t-il indiqué. Concernant la Région wallonne, le vice-président considère qu'il "reste d'énormes problèmes de gouvernance et de choix stratégiques". "Il y a de bonnes choses dans le plan Marshall, mais rien que la terminologie renvoie à l'idée d'aide extérieure, à une logique de subsidiation, d'assistance. Notre ambition doit au contraire être de se prendre en main, de remonter au classement. Les francophones ont beaucoup plus rendez-vous avec eux-mêmes qu'avec la Flandre. La meilleure façon de se sortir du mal belge, c'est de redresser la Wallonie. Il faut un changement profond du sud du pays, sinon on continuera de se séparer".


Mais les déclarations du président du MR sont également une trahison aux yeux du vice ministre-président wallon. "Au lieu de coaliser le monde francophone face aux revendications flamandes, Didier Reynders le divise et jette l'opprobre sur la classe politique francophone. Il décourage en outre les Wallons qui se sont formés, investis dans la recherche d'un emploi ou qui ont créé des entreprises. Ne faisant que renforcer leurs revendications, il est devenu le cheval de Troie des Flamands", dit encore M. Antoine.
les libéraux n'ont fait aucune proposition au Parlement wallon quant au redressement de la Wallonie. Ils se seraient tout au plus "contentés d'un jeu de questions pêchées dans la presse de la veille", ironise-t-il. "Reynders est sinistre. Il préfère faire des publicités pour des montres de luxe que de montrer la voie du redressement de la Wallonie", a conclu le ministre.

23:16 Publié dans Belgique | Lien permanent

Commentaires

Au moment ou l'on doit montrer un front uni des francophones,monsieur Reinders se lance dans une campagne electorale; pour un monsieur qui se prend pour un grand politique, celà fait mauvais effets parmi les personnes qui ont encore un peu de respect de leurs dirigeants.

Lesplingart Chef de section BELGACOM

Écrit par : Lesplingart | 09/09/2008

Les commentaires sont fermés.