Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/08/2008

PEKIN 2008 , UN PERCHISTE, UN JOURNALISTE,UN PERCHISTE, UN JOURNALISTE, UN PERCHISTE, UN JOURNALISTE

Quatre  ( espions ) chinois pour un journaliste

Quatre perchistes ( espions ) chinois pour chaque journaliste
De quoi les journalistes doivent-ils se méfier ?

Il est sûr que leur portable va être écouté et va servir en outre de balise pour les services de sécurité. On va pouvoir suivre les journalistes étrangers grâce à leur GSM, grâce à la carte SIM qui aura une fonction équivalente à celle d'un GPS. Donc, en cas de rencontre ou interview délicate, il faut non seulement éteindre son portable avant de s'y rendre, mais en outre retirer la carte SIM du téléphone. Même si le téléphone est éteint, la carte SIM permet aux espions chinois d'obtenir une sorte d'« écho radar » – ce n'est pas la véritable explication technique, mais cela revient à ce résultat.


Faut-il garder sa carte SIM ?

12:20 Publié dans International | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.